emmancher


emmancher

emmancher [ ɑ̃mɑ̃ʃe ] v. tr. <conjug. : 1>
emmanchier v. 1160; de en- et 2. manche
1Ajuster sur un manche, engager et fixer dans un support. Emmancher un balai, un couteau. Par métaph. « Le héron au long bec emmanché d'un long cou » (La Fontaine).
2Fam. vieilli Engager, mettre en train. commencer, entreprendre. « la manière furtive dont il emmanchait sa palabre » (Céline). Mod. Pronom. Débuter, démarrer. Cela s'emmanche mal. se goupiller, se présenter. Une affaire mal emmanchée.
⊗ CONTR. Déboîter, démancher.

emmancher verbe transitif (de manche) Engager un outil dans son support. Familier. Engager une affaire, la mettre en train (d'une certaine façon). Rendre solidaires deux pièces mécaniques par un ajustement bloqué. ● emmancher (synonymes) verbe transitif (de manche) Familier. Engager une affaire, la mettre en train (d'une certaine façon).
Synonymes :

emmancher
v. tr. Mettre un manche à (un outil). Emmancher une faux.

⇒EMMANCHER, verbe trans.
A.— Ajuster dans ou sur un manche. Dès que les herbes tremblantes deviennent rousses, ils emmanchent leur faux (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p. 73). Il s'était fait d'un grand clou, dont il usa la tête et qu'il emmancha dans un bout de bois, une espèce d'arme (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 365).
TECHNOL. Engager dans un logement; emboîter (une pièce dans une autre) :
1. ... emmanchez solidement aux conduites les extrémités du tube en caoutchouc, qui doit être à parois épaisses; ...
Lar. mén. 1926.
B.— P. anal. Faire endosser (un vêtement) en l'ajustant au corps :
2. ... Taanach lui emmancha une grande robe, faite avec la toile du pays des Sères, blanche et bariolée de lignes vertes.
FLAUBERT, Salammbô, t. 2, 1863, p. 30.
C.— Au fig. et fam. Engager, mettre en train, commencer. Ça me va... J'ai justement une affaire à emmancher avec le directeur des eaux (GONCOURT, Ch. Demailly, 1860, p. 306).
Emploi pronom. à sens passif.
♦ S'organiser, se présenter. Oh! là, là, là, là, comme ça s'emmanche mal! ... (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 77).
Vieilli, B.-A. [Le suj. désigne une partie du corps, un membre] Se joindre (bien ou mal) au corps; p. ext. s'adapter, être en harmonie. La tête, si fine, disait-il, ne s'emmanchait point sur ces épaules canailles (ZOLA, Œuvre, 1886, p. 119).
Prononc. et Orth. :[], (j')emmanche []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1160-74 « mettre un manche à un outil » (WACE, Rou, éd. A. J. Holden, III, 8404 : une cognie Que il aveit longue emmanchie); fig. 1678 emmanché part. passé adj. « muni de » (LA FONTAINE, Fables, VII, 4 : Le Héron au long bec emmanché d'un long cou); 2. 1611 « mettre en ordre » (COTGR.); 1682, 28 juill. « engager, mettre en train une affaire » (Mme DE SÉVIGNÉ, Lettres, éd. M. Monmerqué, t. 7, p. 188 : Que dites-vous de cette affaire? comment vous paroît-elle emmanchée?); 3. 1828, 17 janv. « joindre un membre à un autre, au tronc » (STENDHAL, Corresp., t. 2, p. 481 : quelques pieds, quelques mains sont mal emmanchés); 4. 1923 « engager une tige dans une pièce massive et l'y fixer » (BRESSON, Manuel prospect., p. 236 : les tiges sont creuses, en acier, emmanchées à vis). Dér. de manche (d'outil); préf. en-; dés -er. Fréq. abs. littér. : 112.
DÉR. Emmancheur, subst. masc. Ouvrier qui emmanche des outils. Un emmancheur de couteaux (Ac.). []. Ds Ac. 1694-1932 excepté l'éd. de 1798. 1res attest. a) 1260 « Celui qui fabrique des manches » emmancheeurs de coutiaus (E. BOILEAU, Métiers, 49 ds T.-L.); b) 1660 « celui qui emmanche des outils, des couteaux » (OUDIN Fr.-Esp.); du rad. de emmancher, suff. -eur2.
BBG. — CHAUTARD (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 372.

emmancher [ɑ̃mɑ̃ʃe] v. tr.
ÉTYM. V. 1160, emmanchier; de em- (en-), manche, et suff. verbal.
1 Ajuster dans ou sur un manche; engager et fixer dans un support. || Emmancher un balai, une faux. Emboîter.
1 Un bûcheron venait de rompre ou d'égarer
Le bois dont il avait emmanché sa cognée.
La Fontaine, Fables, XII, 16.
(XXe). Techn. Emboîter (une pièce dans une autre). || Emmancher un tuyau à une conduite d'eau.
2 (1682). Fig. et fam. Engager, mettre en train. Commencer, entreprendre. || Emmancher adroitement une affaire. || Il a bien emmanché les négociations.
2 Enfin on avait dû le prévenir (…) Ça se sentait à la manière furtive dont il emmanchait sa palabre.
Céline, Voyage au bout de la nuit, XXX, p. 305.
——————
s'emmancher v. pron.
1 Se fixer sur un manche. Ajuster (s'). || Cet outil s'emmanche mal.
2 Fig. et fam. Se présenter. || L'affaire s'est mal emmanchée. Débuter, ébaucher (s').
3 (1828). Vx. Arts. Se joindre (bien ou mal) au corps (en parlant d'un membre).
——————
emmanché, ée p. p. adj. et n. m.
1 Blason. Qui a un manche d'un émail différent. || Hache, faux emmanchée.Pièces emmanchées, qui s'enclavent les unes dans les autres en pyramide triangulaire.
tableau Termes de blason.
2 Vx. Arts. Se dit d'un membre joint au tronc. || Membre bien, mal emmanché.
3 — Viens donc voir !… Hein ? est-elle plantée ? en a-t-elle, des muscles emmanchés finement ?
Zola, l'Œuvre, p. 338.
Par ext. || « Le héron au long bec emmanché d'un long cou » (cit. 1).
Une affaire mal emmanchée, mal engagée.
4 Que dites-vous de cette affaire ? comment vous paraît-elle emmanchée ?
Mme de Sévigné, 895, 28 juil. 1682.
3 N. m. Fam. et vulg. Personne peu intelligente, abrutie. Con (fam. et vulg.), idiot, imbécile.
5 — Regarde-moi ces emmanchés, ils viennent de gauche, ils ont un stop, et tu crois qu'ils s'arrêteraient ?
Claude Courchay, La vie finira bien par commencer, p. 166.
CONTR. Déboîter, démancher, désemmancher.
DÉR. Emmanchage, emmanchement, emmancheur.
COMP. Remmancher.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • emmancher — EMMANCHER. v. act. Mettre un manche à quelque instrument, etc. Emmancher une cognée. Emmancher des couteaux. Emmancher d ivoire, de corne. Voilà un couteau que l on a bien emmanché. Emmancher une faux. f♛/b] On dit proverbialement et figurément,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • emmancher — EMMANCHER. v. act. Mettre un manche à quelque instrument &c. Il faut emmancher cette coignée. emmancher des couteaux. emmancher d yvoire, de corne. voilà un couteau que l on a bien emmanché. emmancher une faux. On dit prov. & fig. Cela ne s… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • emmancher — 1. (an man ché) v. a. 1°   Mettre un manche. Emmancher une faux, un balai. •   Un bûcheron venait de rompre ou d égarer Le bois dont il avait emmanché sa cognée, LA FONT. Fabl. XII, 16.    Fig. et populairement. Entamer une affaire. 2°   S… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • emmancher — Emmancher, Manubrium inserere, vel aptare …   Thresor de la langue françoyse

  • EMMANCHER — v. tr. Adapter, fixer à un manche. Emmancher une cognée. Emmancher des couteaux. Emmancher d’ivoire, de corne. S’EMMANCHER signifie S’ajuster au manche. Ce marteau s’emmanche mal. Fig., Cela ne s’emmanche pas ainsi, ne s’emmanche pas comme vous… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • EMMANCHER — v. a. Mettre un manche à quelque instrument, etc. Emmancher une cognée. Emmancher des couteaux. Emmancher d ivoire, de corne. Voilà un couteau que l on a bien emmanché. Emmancher une faux. Prov. et fig., avec le pronom personnel, Cela ne s… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • emmancher — v.t. Sodomiser : Se faire emmancher. □ s emmancher v.pr. Commencer, s engager : L affaire s emmanche mal. / S emmancher comme des râteaux neufs, se sodomiser …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • emmancher — vt. , mettre un manche (à un outil) : anmanzhî (Saxel), êmanshî (Albanais.001c), êmanzhî (001b.PPA.), inmanzhî (001a.BAR.), inminshé (Arvillard) ; ptâ on emmancher mansho / manzho emmancher à (001). E. : Associer, Enfoncer, Engouffrer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • emmancher —    Baiser. la nature de la femme étant la manche où s’introduit le plus volontiers le petit bras, ou si l’on veut, le manche de l’homme.        Un bon garçon du village, très bien emmanché.    ( Moyen de parvenir. )        N’est il pas temps que… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • s'emmancher — ● s emmancher verbe pronominal être emmanché verbe passif Être fixé sur un manche. Familier. S organiser, se présenter de telle manière ; commencer, s engager : L affaire s emmanche mal. ● s emmancher (synonymes) verbe pronominal être emmanché… …   Encyclopédie Universelle